E-commerce: comment éviter les mauvais coups

1 year ago

Saviez vous que les ventes du e-commerce progressent en France à un rythme près de dix fois supérieur à celui du commerce traditionnel ? Alors que près des trois quarts des ménages français achètent au moins une fois par an sur internet, il nous a paru intéressant de faire le point sur les principaux réflexes à adopter et sur les pièges à éviter lorsque l’on souhaite se lancer dans l’univers vaste et insaisissable de la vente online. Pour cela, nous avons recueilli les conseils de Phil Rotwell, directeur de l’agence de création de sites ecommerce Sellerdecker.

1 – Trouver ses propres spécificités

« Le marché est bondé, il y a de plus en plus d’intervenants qui vendent en ligne. Dans un contexte si concurrentiel on doit chercher à se différencier d’une façon qui a du sens pour nos clients. Il faut leur donner des raisons précises de nous faire confiance et de vouloir acheter nos produits. C’est ce que l’on appelle se positionner sur le marché. »

2 – Ne pensez pas qu’il suffit d’avoir un bon site

« La qualité de votre site web n’est qu’une partie de l’équation. Il faut mettre en lumière votre expertise pour faire connaître et faire apprécier vos produits. L’utilisation des outils de marketing digital s’avère primordiale pour attirer des clients. Il faut également optimiser le référencement de votre site dans les moteurs de recherche et idéalement déployer une stratégie marketing sur plusieurs fronts : réseaux sociaux, blog, newsletters… »

3 – Donnez-vous des objectifs clairs

« Il faut se dire par exemple que les ventes d’un produit donné doivent progresser de 30% au cours de l’année à venir. Une fois nos principaux objectifs définis, nous pouvons nous concentrer sur la tactique à utiliser pour les atteindre. »

4 – Surveiller la performance

« Piloter son activité implique de surveiller en continu votre performance, de manière à pouvoir identifier ses forces et faiblesses. C’est ainsi que l’on peut décider d’arrêter de consacrer du temps, de l’argent ou de l’énergie à des actions qui ne marchent pas. Il ne faut pas craindre le changement. Pour réussir, les entreprises doivent être agiles et ouvertes au changement. »

5 – N’hésitez pas à demander le conseil d’experts

« L’idée selon laquelle on peut créer et gérer une entreprise de e-commerce tout seul s’avère irréaliste. Il y a 10 ans, créer un site web présentable était relativement simple mais maintenant nous devons notamment garantir qu’il est responsive et peut donc s’afficher convenablement, non seulement sur les écrans des ordinateurs mais aussi sur ceux des tablettes et des smartphones qui représentent désormais une part importante des achats online. Demander de l’aide à des experts fiables dans des domaines tels que le design, l’architecture, le contenu, la vente ou le marketing, où vous avez peut être des lacunes, peut faire une grande différence. »

A propos

Compta & Facturation est la solution en ligne dédiée aux créateurs, auto-entrepreneurs, artisans et petites entreprises.